Ana səhifə

A a, m. Première lettre de l'alphabet occitan. Sap pas ni a ni b, IL ne sait rien a


Yüklə 6.18 Mb.
səhifə1/143
tarix24.06.2016
ölçüsü6.18 Mb.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   143
DICTIONNAIRE ALIBERT
*****
A
a, m. Première lettre de l'alphabet occitan. Sap pas ni a ni b, il ne sait rien.

a, prép. Correspond sauf exception à à français. Va a Tolosa, il va à Toulouse. Demòra a la bòria, il habite à la ferme. A la broa del riu, au bord du ruisseau. Del matin al ser, du matin au soir. De vint a trenta, de vingt à trente. A palpas, à tâtons. A cap de camin, à bout de forces. L'ai vist a ton paire, je l'ai vu, ton père. Nòl a mentastre, il sent la menthe sauvage. Flaira a fems, odeur de fumier. L'ai vist a passar, je l'ai vu passer. Ai ausit a cantar la lauseta, j'ai entendu chanter l'alouette. Tornèt a pujar, il remonta. Manquèt a se copar lo còl, il faillit se casser le cou. Voir de et en. Devant voyelle, la préposition a devient as: as Aude, à l'Aude, dans l'Aude; as Albi, à Albi; as el, à lui; as aquel, à celui-là. Dans la langue parlée, on emploie an: a (n) el, à lui; a (n) aquel, à celui-là; a (n) un gos, à un chien. Pour les diverses contractions avec l'article voir L. Alibert, Gramatica Occitana, p. 45 et 54. Étym. L. ad. Cat. a.

a, interj. oh! eh! Elle peut exprimer la douleur, la joie, l'indignation et elle peut servir à appeler ou à exciter. Cat. ah!

abac, m. Abaque, archit. Étym. L. abacus. Cat. àbac.

abad, v. abat.

abadalhar, v. tr. Ouvrir, faire bâiller. v. r., s'ouvrir entièrement, se crevasser. Étym. Occ. a + badar + alhar.

abaiant, -a, adj. Fier, orgueilleux; vantard, fanfaron; faiseur d'embarras, Aur. Étym. onomatopée du L. V. abbaiare, aboyer.

abairar, v. intr. Faire paître l'herbe d'autrui, Don.

abaissar, v. tr. Abaisser, fig. humilier; tondre les draps. v. r., s'abaisser, s'humilier, s'incliner devant quelqu'un. Dér. abaissada, inclination, révérence; déclivité, pente. abaissatge, action d'abaisser, de s'abaisser. abaissaire, s. et adj., celui qui abaisse. abaissament, abaissement, humiliation. Étym. L. ad + bassiare, du L. cl. bassus. Cat. abaixar.

abajanir, v. tr. Affaiblir, affadir l'estomac en parlant de crudités. v. r., s'affaiblir en parlant du vin. Étym. L. bajana + ire, dérivé de Baiae, Baie.

abajon, m. Fruit de l'airelle myrtille, Fux. Dér. abagièra, airelle myrtille (Vaccinia myrtilla), Fux. Étym. Base pyrénéenne anabione, abanione.

abalandrar, v. tr. et intr. Balancer, brimbaler, Cév. Étym. Occ. balandra, bascule du puits. Cat. balandrejar.

abalausir, v. tr. et r. Éblouir, abasourdir. Syn. esbalausir. Dér. abalausida, abalausiment, éblouissement, étourdissement. Étym. Germ. exblaudjan. Cat. esbalaïr.

abalçar ~ abauçar, v. tr. Mettre des fagots en tas, faire un bûcher, Rgt. Dér. abalç ~ abauç, m., bûcher de fagots en carré, Rgt. Étym. L. ad + balteus + are. Cat. balç.

abalhar, Quer. v. tr. Abattre, gauler les fruits. Var. abralhar, abroalhar, Aur. Étym. L. ad + baculum + are.

abalir, v. tr. et intr. Élever, nourrir; mener à bien; préparer; réussir. v. r. Réussir, arriver à bien; avoir un certain degré de préparation. Var. abarir et aborir. Dér. abaliment, action d'élever, de nourrir; éducation. Étym. L. ad + bajulus + ire.

abandeirar, v. tr. Pavoiser, orner de drapeaux. Étym. Occ. a + bandièra + ar. Cat. abanderar.

abandon, m. Abandon, délaissement. A l'abandon, à l'abandon. Dér. abandonar, v. tr., abandonner, quitter, délaisser; céder, lâcher. v. r., s'abandonner, se livrer; se prostituer; perdre courage. abandonadament, adv., avec abandon, sans réserve. abandonaire, celui qui abandonne. abandonament, abandonnement, délaissement; dérèglement de mœurs. Étym. Germ. band, de bann, bandon, pouvoir. Cat. abandó, abandonar.

abarbar, v. tr. Faire prendre racine à une pousse de plante pour la transplanter ensuite définitivement. v. r. Jeter des racines. Dér. abarbador, planche de pépinière. abarbassir (s'), devenir barbu, laisser pousser sa barbe. Étym. Occ. barba.

abarca, f. Sorte de chaussure, sandale de cuir, Fux. Étym. Basque abarca. Cat. abarca.

abarcorit, V. avercolit.

abardal, m. Rhododendron (Rhododendron ferrugineum), plt., Fux. Étym. Mot pyrénéen. Esp. talabarda. Cat. talabard.

abarinièr, V. valinièr.

abarir, V. abalir.

abarmir, V. amarvir.

abarrar, v. tr. Fermer avec une barre, barrer; enfermer, enclore; ravager (en parlant d'un troupeau). Étym. Occ. barra.

abarrejar, v. tr. Brouiller, confondre, mélanger. v. r. Se mélanger, se confondre. Syn. mesclar, barrejar. Dér. abarreja, prép., parmi. Abarreja las flors, parmi les fleurs. adv., pêle-mêle. Syn. forra-borra. abarrejadís, m., pêle-mêle, confusion; foule. abarrejament, m., mélange, confusion. Étym. Occ. a + barra + ejar. Cat. barrejar.

abarronar, v. tr. Rouer de coups de bâton, Fux. Étym. Occ. barron + ar.

abartassir (s'), v. r. Devenir buissonneux; se rabougrir. Dér. abartassiment, m., action de se couvrir de buissons; de se rabougrir. Étym. Occ. a + bartàs + ir.

abasaclar, v. tr. Abattre, ravager. Étym. Occ. Basacle, ancien moulin à eau sur la Garonne à Toulouse.

abasanir, v. tr. Rendre basané. v. r. Se basaner. se flétrir, se rider; pourrir. Dér. abasaniment, action d'être ou de devenir basané. Étym. Occ. a + basana + ir.

abasar, v. tr. Démolir, renverser, terrasser; combler. v. r. S'effondrer, crouler; descendre vers le sud, descendre d'une hauteur. Étym. Occ. a + bas.

abasimar, v. tr. Abîmer, terrasser; engloutir. V. abís, abissar. Étym. L. abissus d'où abismus, abisimus + are.

abastar, v. intr. Suffire, abonder; tourner à bien ou à mal; atteindre, arriver avec peine à un objet, à un but. v. tr. Pourvoir. v. r. Se contenter. Dér. abastament, m., suffisance. abastat, adv., suffisamment. Étym. L. ad + bastus + are. Cat. abastar.

abastardir, v. tr. et intr. Abâtardir; s'abâtardir, dégénérer. Syn. s'abordir. Dér. abastardiment, m., abâtardissement, dégénérescence. Étym. Occ. a + bastard + ir. Cat. bastard.

abat, m. Abbé. Abat de molin, maître valet d'un moulin à huile. Abat del jovent, chef des jeunes gens qui dirigeait les réjouissances. Dér. abadòt, diminutif d'abbé. abadessa, abbesse; reine d'un bal. abadiá, abbaye. abadial, abbatial. Étym. L. abbas, abbatis. Cat. abat.

abatalhar, v. tr. Assaillir, poursuivre à coups de pierres; abattre des noix. Étym. Occ. a + batalha + ar.

abatre, v. tr. Abattre, renverser, jeter à terre; rabattre; dériver, s'écarter de la route, mar. v. r. S'abattre, tomber brusquement. Dér. abatatge, abattage. abateire, celui qui abat. abatement, renversement, démolition; rabais, déduction. abatent, m., abattant, sorte de volet mobile qu'on peut abattre ou élever. Étym. L. abattuere. Cat. abatre.

abauçar, abauç, V. abalçar.

abaucar, v. tr. et intr. Calmer, apaiser, cesser. v. r. Se calmer, s'apaiser. Syn. amaisar, calar. Dér. abaucament, apaisement. Étym. Germ. balk.

abaudir, v. tr. Lancer, donner l'essor; produire. v. r. Se produire; prendre de l'essor, se lancer; s'habituer. Dér. abaudiment, action de prendre l'essor. Étym. Occ. baud, du Germ. bald.

abauquir, v. r. Se couvrir d'herbe, devenir verdoyant, se gazonner. Dér. abauquiment, m., gazonnement. Étym. Gaul. balc. Occ. bauca. Cat. balca.

abausar ~ abausir, v. tr. Renverser un récipient sens dessus dessous. fig. Jeter à terre; accabler, assommer. v. r. Tomber le visage contre terre; s'effondrer; se prosterner. Dér. abausament ~ -iment, renversement, éboulement. abausons (d'), à plat ventre. abausonar, faire ébouler. v. r., s'ébouler, s'écrouler. abausonadura, éboulement. abausonaire, s. et adj., celui qui fait ébouler.

abausir, v. intr. et tr. Foisonner, abonder; durer; se targuer, exagérer; rassasier; ennuyer. Dér. abausidor, vantard. abausiment, action de foisonner; exagération. abausissent, -a, qui foisonne; avantageux, présomptueux. abaus, abondance.

abautir, v. intr. Défaillir, s'évanouir. v. r. Se pâmer, s'endormir. Syn. basir, corfalir, s'estavanir. Dér. abautiment, défaillance, évanouissement. Syn. vanesa. Étym. Cat. abaltir.

abe, m. V. àbets.

abecar, v. tr. Donner la becquée à un oiseau, abecquer. Syn. abecadar, Rgt. Dér. abecada, f., becquée. abecatge, abecquement. abecat, becquée. Étym. Occ. a + bèc + ar.

abecé, m. Alphabet. Dér. abecedari, abécédaire. Syn. beçaròlas. Cat. abecé.

abelar, v. tr. Rendre beau, parer, embellir, nettoyer. v. r. Devenir beau; se mettre au beau (temps). Dér. abelan, -a, adj., généreux. Étym. Occ. bèl.

abelh, m. Roi des abeilles, Mtp. Rucher. Syn. bugal, bugar. Étym. L. apiculus.

abelha, f. Abeille. Dér. abelhana, f., mélisse officinale (Melissa officinalis). Syn. citronèla, limoneta. abelhar, v. tr., pourvoir d'abeilles ou de ruches. abelhard, m., bourdon, abeille mâle (Bombus lapidarius, agrorum, sylvarum). abelhièr, rucher. Syn. bugal; guêpier (oiseau). abelhòla, guêpier. Étym. L. apicula. Cat. abella.

abelièr, m. Réunion de plusieurs troupeaux de moutons sous le même berger, Mtp., Cév.

abelir, v. tr. et intr. Embellir, flatter; devenir beau; plaire. Dér. abeliment, embellissement, charme. abelit, -ida, adj., agréable, alerte. Étym. L. ad + bellus + ire. Cat. abellir.

abelitrir, v. tr. Rendre bélître, rendre poltron. v. r. Devenir bélître, poltron. Étym. Occ. a + belitre + ir. Cat. belitre.

abelugar, v. tr. Éveiller, émoustiller, exciter au travail. v. r. S'animer, s'échauffer au travail. Dér. abeluc, vivacité, ardeur au travail; adresse. Étym. Occ. a + beluga + ar.

abenar, v. tr. User, utiliser jusqu'au bout, épuiser; consommer; mettre à profit; ménager, économiser; élimer, user; fatiguer, rassasier, dégoûter, ennuyer. v. r. S'épuiser, s'user, se consommer; se fatiguer à l'excès; se faisander. La salvatgina s'abena en la gardant qualques jorns, le gibier se faisande quand on le garde quelques jours. Dér. abenadura, reste de cocons à demi dévidés, soie qui en provient. abenaire, consommateur; celui qui use, qui élime. abenal, excès de fatigue; dégoût, soûl. abenatge, épuisement, usure; consommation. abenat, syn. d'abenal. Étym. Occ. a + ben + ar.

abencar, V. avencar.

aberit, -ida, V. abelit.

aberlenca, V. amalenca.

abernós, m. Saule Marsault (Salix caprea), Mtp.

aberonir, v. tr. Apprivoiser un mouton ou un agneau. Étym. Occ. a + beron + ir.

aberonir (s'), v. r. Devenir véreux, être envahi par les vers. Étym. Occ. a + beron + ir (beron, ver).

abesalar, v. tr. Tracer des rigoles d'irrigation dans un pré. Syn. alevadar, arrigolar. Étym. Occ. besal.

abeson, m. Plume naissante des oiseaux et des volailles. Syn. tanòc. Étym. Diminutif de àbets + on, du L. apex, apicis.

abespiar, v. tr. Regarder de loin, surveiller. Var. abispar, Aur. Étym. Franc. spehon.

abessir, v. tr. et r. Émousser (instrument tranchant). Syn. afolar. Dér. abessiment, action d'émousser. Étym. Occ. bes, bessa du L. bis.

abestialar, v. tr. et r. Pourvoir de bestiaux. Étym. Occ. bestial.

abestiassar, v. tr. et r. Abrutir. Étym. Occ. bestiassa.

abestir, v. tr. et r. Abêtir, abrutir. Dér. abestiment, abêtissement. Étym. Occ. bèstia. Cat. abestiat.

àbets, m. pl. Balles de céréales. Aver la clau dels àbets, ne pas être l'homme de confiance à qui on confie la clé du grenier à blé. Syn. acs, aròfas, volòfas. Étym. L. apex, pl. apices.

abèu (a l'), exp. adv. En danger. Étym. L. ad + bellum.

abeurar, v. tr. Abreuver, arroser, imbiber; éteindre la chaux; leurrer, tromper. v. r. S'abreuver, se griser, s'imbiber. Dér. abeure, m., breuvage, piquette; buvée des porcs. abeurada, f., ce qu'on boit en une fois; abreuvoir pour le bétail; bourde, tromperie. abeurador, m., abreuvoir pour le bétail. abeuratge, breuvage; endroit où les oiseaux vont boire; buvée des porcs; action d'abreuver; mortier clair qu'on coule entre les pierres. Étym. L. adbiberare. Cat. abeurar.

abeutir, V. abautir.

abiaissar, v. tr. Rendre adroit; dresser, redresser. v. r. Devenir adroit; s'habituer aux usages et aux mœurs. Syn. s'aplechar. Étym. Occ. a + biais + ar.

abil, -a, adj. Habile. Dér. abilament, adv., habilement. abilesa, abiletat, habileté. abilitar, habiliter, rendre apte. abilitacion, action de rendre apte. Étym. L. habilis. Mot d'origine savante.

abilhar, v. tr. Habiller, draper; critiquer, réprimander. v. r. S'habiller. Syn. vestir, atrencar. Dér. abilhament, habillement. abilhatge, habillage. abilhada, carte qui porte une figure. Syn. bèla. Étym. Dérivé de bilha avec le sens d'apprêter. Cat. abillar.

abís, m. Abîme; foule, grand nombre. Tot per abís, en désordre, en perdition.

abisme, m. Abîme; gouffre; fondrière. Dér. abissar, abismar, v. tr. et r., abîmer, harasser, détruire, gâter. Syn. abasimar. Étym. L. abyssus. B. L. abismus. Cat. abis, abisme.

abit, m. Habit. Dér. abitar, habiter. Syn. demorar, estatjar, estar, repairar. abitable, -a, adj., habitable. abitacle, habitacle (mar.). abitador, m., habitant. abitarèla, auberge; refuge pour les voyageurs, relais sur une route. abitatge, résidence; action d'habiter. Étym. L. habitus, habitare, habitaculum. Cat. hàbit, habitar.

abituar, v. tr. Habituer. Dér. abitual, - a, adj., habituel. abitualament, adv., habituellement. Étym. L. médiéval habituare. Cat. habituar.

abitud, f. Habitude. Étym. L. habitudo. Cat. habitud.

abla, f. Ablette (poisson). Syn. garlesca, ravanenca, sòfia. Étym. L. albula, abula.

ablacar, v. tr. Accabler d'injures, de coups; coucher, terrasser, abattre; faire verser les blés. v. r. Se coucher, verser (céréales). Dér. ablacada, jonchée, abattis. ablacadís, jonchée, abattis. Étym. Forme de abracar, de brac, court.

abladar, v. tr. Emblaver; appâter le bétail avec du blé; alimenter la meule d'un moulin avec du blé. fig. Rosser, rouer de coups. Dér. abladada, rouée de coups. abladatge, approvisionnement en blé; emblavure. abladívol, adj., propre à être emblavé. Étym. Occ. a + blat + ar.

ablaiar, V. ablasigar.

ablanquir, v. tr. Blanchir, peindre en blanc. Dér. ablanquida (sopa), Aur., soupe au lait. ablanquesir, blanchir.

ablasir, v. tr. et r. Avachir; assouplir, rendre flexible; flétrir, fatiguer, user. Dér. ablasidura, avachissement, assouplissement; flétrissure, usure. ablasiment, id. ablasigar, v. tr., meurtrir, accabler; abîmer, dévaster, détruire. v. r., s'abîmer, se harasser. ablasadura, courbature, lassitude. ablasaire, celui qui fatigue, harasse. Étym. Germ. blettian ou bleich.

ablatir, V. ablasir. Dér. ablatugar, v. tr. et r., meurtrir, flétrir; gauler un arbre; accabler de coups, Quer.

ablotar, v. tr. Acheter ou vendre en bloc; joindre plusieurs choses en un seul bloc. Étym. Néerl. bloc.

aboalhar, Aur., v. tr. Balayer grossièrement, nettoyer le grain sur l'aire avec un balai de ramée. Étym. Occ. bugalh, rameau servant de balai pour nettoyer le blé sur l'aire en Rouergue. bugalhar, balayer avec le bugalh. V. ces mots.

abobar, v. tr. Recevoir à bras ouverts, Quer.

abocar, v. tr. Tourner la bouche contre terre; renverser un récipient sur sa gueule; vider un récipient en l'inclinant; faire verser un véhicule. v. intr. Verser en parlant d'un véhicule. v. r. Se verser; se taire; s'aboucher; se prosterner. Syn. ataular, amorrar, volcar. Dér. abocadents (d'), le visage contre terre, à même le liquide. abocadura, endroit par où deux pains se sont touchés dans le four. Syn. baisòl, baisadura. abocons (d'), loc. adv., la face contre terre. aboconar, v. tr., tourner la face contre terre. abocament, m., versement, action de se taire. abocat, m., versement, culbute. aboquiu, -iva, adj., où l'on verse. Étym. Occ. a + boca + ar. Cat. abocar, aboquiu, chemin dangereux, versant (véhicule).

aboçar, v. tr. Bosser (mar.). Dér. aboçatge, (mar.), bossage. Étym. Occ. a + bòça + ar.

abochardir, v. tr. Barbouiller, salir. v. r. S'assombrir en parlant du temps. Étym. Occ. a + bochard + ir.

abochinar, v. tr. Saisir avec les dents. Étym. Occ. a + boca + inar.

abocinar, v. tr. Mettre en petits morceaux, morceler, déchiqueter. Étym. Occ. a + bocin + ar.

abodrir, v. tr. et r. Ameublir la terre; s'ameublir. Dér. abodriment, m., ameublissement. Étym. Occ. a + bodre + ir.

abogrir, v. tr. et r. Rendre maussade; devenir maussade; se rabougrir. Dér. abogriment, abougrissement. Étym. Occ. a + bogre + ir.

aboiar, v. intr. Abonder, Aur.

aboissonir, v. tr. et r. Rendre buissonneux, devenir buissonneux; rabougrir. Dér. aboissoniment, action de rabougrir. Étym. Occ. a + boisson + ir. Cat. boixó.

abolar, v. tr. Mesurer la distance entre une boule et le but (jeux). v. r. Se mesurer, se comparer. Syn. palmar. Dér. abolament, mesurage de la distance entre une boule et le but. abolaire, celui qui mesure. Étym. Occ. a + bòla + ar.

abolegar, v. tr. Allumer le four après une interruption dans l'usage. V. bolegar. Cat. bellugar.

abolir, v. tr. Abolir, annuler, supprimer; détruire, user; faner. v. r. Dépérir, disparaître, tomber en désuétude. Dér. aboliment, abolissement, disparition, destruction. Étym. L. abolare. Cat. abolir.

abonaçar, v. tr. et intr. Adoucir, calmer. v. r. S'adoucir, se calmer. Étym. Occ. a + bonaça + ar. Cat. abonançar.

abonar, v. tr. et intr. Abonner, abonnir. v. r. Se bonifier; mûrir; s'abonner. Dér. abonament, abonnement. abonaire, celui qui abonne. abonatge, action d'abonner. abonat, abonada, m. et f., abonné. Étym. Occ. a + bon + ar. Cat. abonar.
  1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   143


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©www.atelim.com 2016
rəhbərliyinə müraciət